L'après-guerre

LE RETOUR EN MOSELLE

Lucien participe à la restructuration des services préfectoraux . Les fonctionnaires de Montauban reçoivent l'ordre de rejoindre Metz et tout le monde se met au labeur pour aider à la reconstruction de la Moselle, un des départements les plus sinistrés de France.                

 

Les besoins sont énormes et il faut prévoir le retour de 250 000 réfugiés alors que tout manque et que de nombreux logements sont détruits. Lucien est affecté à la direction du personnel et des finances jusqu’en 1947 puis se voit confier le poste de secrétaire général du Conseil Général de la Moselle.

Il fut pendant vingt-deux ans Président de l'association des engagés volontaires 14-18.

 

On le voit ici au milieu de ses camarades lors d'une assemblée générale en 1949.

RÉMILLY ET LA MAIRIE

Lucien prend sa retraite en 1953 à Rémilly. Elu conseiller municipal, il occupe rapidement les fonctions de Maire de la commune. Pour raison de santé, il abandonne le poste en 1968 mais reste conseiller jusqu'en 1971.

Principales réalisations :

- construction du réseau de distribution d'eau potable

- construction du premier lotissement au Joli Fou

- construction du groupe scolaire avec deux classes primaires de filles et une classe de maternelle avec trois logements

- reconstruction de l'église

- transfert du cimetière, situé près de l'église, sur la route de Béchy

- achat du bâtiment du Tribunal Cantonal ( la mairie se trouvait alors place Foch ) dans lequel furent installés les bureaux de la mairie, deux salles de classe, la cantine et trois logements

- mise en route du Collège d'Enseignement Général dans le bâtiment du 11 novembre

- construction du stade

- achat d'un immeuble rue de la Monnaie

- construction du Poste de Secours

- aménagement de la place de l'église avec transfert du monument aux morts, aménagement de la place Leclerc

- constructions de trottoirs

- construction d'un réseau d'égouts et station d'épuration

- construction du lotissement du Parc avec la perception

- rattachement de Dain-en-Saulnois en décembre 1964

LUCIEN DANS SES ACTIVITÉS DE MAIRE

Pose d'une première pierre

Allocution lors d'une commémoration

Avec son ami le Préfet Laporte

Officier d'état civil

Lucien décède le 19 mai 1973.

 

Citation de son ami Gabriel Hocquard, ancien Maire de Metz et président d’honneur des Engagés volontaires, lors de ses obsèques :

"Lucien Pougué avait pour lui la sympathie, la courtoisie, la gentillesse. Son nom vient s’ajouter à la liste des engagés volontaires, qui dans notre région de l’Est, ont donné l’exemple des plus pures traditions françaises, de ceux qui ont bien servi la patrie."

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now